psychologue

Psychologue et psychiatre : quelles différences ?

L’importance de la santé mentale est telle qu’il vaut mieux la confier à un spécialiste. Vous avez le choix entre un psychologue et un psychiatre. Si la distinction entre les deux disciplines cousines vous semble floue, ces prochaines explications vous sont adressées.

La formation distingue le psychologue du psychiatre

Le psychologue est souvent un titulaire d’une maîtrise délivrée par une université. Ce praticien a étudié les lois qui conditionnent le comportement humain. Il a suivi un stage dans un centre médico-social ou une autre entité. Sa discipline se divise en différentes branches distinctes. Certains experts s’orientent vers le test de personnalité et le recrutement. D’autres aident la police à comprendre le mode de raisonnement des malfaiteurs. Il y a aussi ceux qui accueillent les patients sur rendez-vous pour proposer une thérapie (voir plus de détails sur psy-karinedenza.com). Pour sa part, le psychiatre est obligatoirement un médecin. Après le cursus de 8 ans du généraliste, il se spécialise dans la santé mentale. Sa principale mission est de guérir les pathologies plus ou moins graves affectant l’équilibre psychique. Ce docteur ou professeur prescrit des médicaments tels que les antidépresseurs et anxiolytiques. Ces prestations sont remboursées par la sécurité sociale.

Les psychologues aident à gérer un mal-être ou une épreuve

Une personne bien portante en apparence peut consulter un psychologue pour diverses raisons. Le praticien pourra se contenter de l’écouter et de le comprendre. Cette oreille tendue apporte parfois le soulagement. Dans certains cas, le psy doit diagnostiquer un véritable mal-être. S’il découvre un déséquilibre ou une douleur, son rôle est d’aider le client à surmonter son épreuve. De toutes les manières, la psychologie est un vaste domaine avec diverses ramifications. Les solutions proposées dépendent du problème à résoudre. Pour un enfant par exemple, un test permet de réorienter l’éducation. Chez l’adulte, une thérapie comportementale corrige les déviances telles que l’addiction ou une obsession. Les personnes anxieuses et sous l’emprise du stress devront aussi trouver une issue à leur calvaire en consultant un spécialiste de l’équilibre mental. Parfois, les couples poussent la porte de ce professionnel. Après l’entrevue, ils suivent un traitement en commun pour arriver à se supporter.

Avec le psychiatre, il s’agit souvent de trouble mental

Évoluant en milieu hospitalier, le psychiatre est fortement sollicité. Décrocher un rendez-vous avec cet expert peut parfois demander du temps. De toutes les manières, il a souvent la lourde tâche de guérir une pathologie sévère. À la différence d’un stress passager, l’autisme ou la schizophrénie requiert beaucoup d’effort. Il faut aussi des semaines, voire des années de médication pour surmonter le problème. Pour les cas les plus graves, le patient doit être interné dans un hôpital psychiatrique. C’est la disposition à prendre si l’individu présente un danger pour les autres ou sa propre personne. Une équipe médicale doit observer un malade à tendance suicidaire jusqu’à son rétablissement total. Enfin, la frontière entre psychologie et psychiatrie semble diffuse. De plus, certains médecins spécialistes de la santé mentale sont également des thérapeutes. De toutes les manières les deux disciplines sont complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *